Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 23:55

Bien chers amis musulmans, il m'est apparu au fil de nos conversations que vous aviez un sérieux problème avec l'apôtre Paul de Tarse, problème du, de toute évidence, à un manque d'information le concernant.

C'est ainsi que beaucoup d'entre vous l'accusent de choses graves, qu'il aurait enseigné que Dieu est triple (trinité), qu'il ne serait pas apôtre, qu'il serait la cause de la "falsification" de la Bible...

Autant de choses qui m'ont laissée bien perplexe.

Je vais donc essayer de répondre aux objections dont je me souviens.

 

1_ Paul est-il apôtre, même sans avoir vécu avec Jésus ?

Oui.

D'abord, qu'est-ce qu'un apôtre, combien y'en a-t-il, que font-ils ?

le mot français "apôtre" vient du mot grec "apostolos" qui signifie "envoyé". C'est ainsi que, dans la Bible, Jésus s'est choisi 12 apôtres, c'est à dire 12 "envoyés". Jésus, dans la Bible, est lui-même appelé "apôtre", Jésus est l'apôtre de Dieu, l'envoyé de Dieu (Hébreux 3:1 "considérez l'apôtre et le grand prêtre que nous confessons, Jésus").

Un apôtre est donc une personne envoyée par une autre personne ayant autorité.

 

De ce fait, Paul est bien apôtre de Christ au sens premier du terme, parce qu'une fois mort sacrifié et ressuscité, Christ a envoyé une révélation à Paul, ce qui est relaté en Actes chapitre 9 versets 1 à 9:

"Mais Saul (nom juif de Paul) , respirant encore menace et meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le grand prêtre et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin qu’il puisse amener liés à Jérusalem tous ceux des membres de La Voie qu’il trouverait, hommes et femmes.
Or comme il faisait route, il approchait de Damas, quand soudain une lumière venant du ciel brilla autour de lui, et il tomba à terre et entendit une voix qui lui disait : “ Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? ” Il dit : “ Qui es-tu, Seigneur ? ” Il dit : “ Je suis Jésus, que tu persécutes. Toutefois, lève-toi et entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. ” Or les hommes qui faisaient route avec lui se tenaient là, tout interdits : ils entendaient bien le son d’une voix, mais ne voyaient personne. Mais Saul se releva de terre et, bien qu’il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. Ils le conduisirent donc par la main et le menèrent à Damas. Et pendant trois jours il ne vit rien, et il ne mangea ni ne but."

 

Ces versets racontent clairement que Jésus s'est révélé à Saul de Tarse (Paul, donc), qui, a cette époque là, était un grand persécuteur de chrétiens (le livre des Actes relate qu'il a participé à la lapidation du 1er matyre chrétien, Etienne). D'ailleurs, il était tellement connu comme anti-chrétien que les premiers chrétiens ont mis quelques temps à accepter Paul comme nouveau converti, il faisait peur. Paul gardera toujours en lui la culpabilité des persécutions qu'il a fait subir aux "frères du Christ". Cependant, face aux doutes des premiers chrétiens, Jésus, dans une apparition à Ananias, dit "Va, parce que cet homme est le vase que j’ai choisi pour porter mon nom aux nations ainsi qu’aux rois et aux fils d’Israël. Car je lui montrerai clairement combien de choses il doit subir pour mon nom" (actes 9 : 15 et 16) C'est donc bien Jésus qui a donné à Paul son nom de "Apôtre des nations"

 

 

Donc, Paul ne fait pas partie des 12 apôtres choisit par Christ lorsqu'il était sur Terre, Paul est "l'apôtre des nations", un apôtre à qui Jésus a donné une révélation tardive, après sa mort sacrificielle et sa résurrection en tant qu'ange.

Nous voyons donc que bien que si la Bible parle souvent des "12 apôtres", il n'a jamais été écrit nulle part que 12 était un nombre exclusif et définitif, par exemple, après la mort de Judas Iscariote, les 11 apôtres restants se sont réunis pour désigner un remplaçant au traître, afin d'être 12 à nouveau (livre des Actes, chapitre 1). Nous avons donc au moins 14 apôtres : les 12 + Matthias (qui remplace Judas) et Paul, tardivement choisit et envoyé par Jésus.

 

2_ Paul n'a pas prêché un Dieu triple, ni jamais parlé de trinité

 

Le mot "trinité" ne figure nulle part dans la Bible, et surtout pas dans les lettres de Paul.

Paul a toujours parlé d'un Dieu unique, c'est ainsi qu'il écrit

_"nous savons qu’une idole n’est rien dans le monde et qu’il n’y a de Dieu qu’un seul. Car, bien qu’il y ait ceux qu’on appelle “dieux ”, soit au ciel, soit sur la terre, tout comme il y a beaucoup de “dieux” et beaucoup de “seigneurs”, pour nous il y a réellement un seul Dieu le Père, de qui toutes choses sont, et nous pour lui" (1 Corinthiens 8:4 à 6), an 55 de notre ère

_"mais Dieu n’est qu’un seul " (Galates 3:20), an 50-52 de notre ère

_" Il y a un seul corps et un seul esprit, comme aussi vous avez été appelés dans une seule espérance à laquelle vous avez été appelés ; un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ; un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous (Ephésiens 4: 4à6), an 60-61 de notre ère. La lettre aux Ephésiens étant l'une de ses 3 dernières lettres écrites, personne ne peut dire que Paul a changé de message en fin de vie !

 

 

3_L'apôtre Paul dans ses écrits distingue clairement Jésus de Dieu

 

par exemple, il écrit :

_"Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme, Christ Jésus" (1 timothée 2:5) Dans ce verset, Paul distingue clairement Jésus, "un homme" qu'il qualifie de "médiateur" entre Dieu le Père et le reste de l'humanité, établissant que Dieu est différent et supérieur à Jésus.

_"Cependant, maintenant Christ a été relevé d’entre les morts, les prémices de ceux qui se sont endormis dans la mort. Puisqu’en effet la mort vient par un homme, la résurrection des morts vient aussi par un homme. De même en effet qu’en Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus à la vie. Mais chacun à son propre rang : Christ les prémices, ensuite ceux qui appartiennent au Christ durant sa présence. Puis, la fin, quand il remettra le royaume à son Dieu et Père, quand il aura réduit à rien tout gouvernement et tout pouvoir et puissance. Car il faut qu’il règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous les ennemis sous ses pieds. Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien. Car Dieu “ a soumis toutes choses sous ses pieds ”. Mais lorsqu’il dit que ‘ toutes choses ont été soumises ’, il est évident que c’est à l’exception de Celui qui lui a soumis toutes choses. Mais lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra aussi à Celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit toutes choses pour tous." (1 Corinthiens 15: 20 à 28)

Dans ces versets, Paul parle d'abord de Christ comme d'un "homme" (la résurrection des morts vient aussi par un homme), il ne dit donc pas de Jésus qu'il est Dieu. Ensuite, Paul écrit explicitement que "Christ rendra le Royaume à son Dieu et Père", Paul écrit donc

1 que Jésus n'est pas Dieu,

2 que Jésus a un Dieu,

3 que Jésus a un père (et donc, un créateur, Jésus est une créature, il a été créé par Dieu, comme n'importe lequel d'entre nous)

4 Jésus est inférieur à Dieu puisqu'il combat pour Lui dans le but de Lui "remettre les clés du Royaume"

5 Paul explique que Dieu a "soumis toutes choses" sous les pieds de Jésus, pour que celui-ci puisse mener à bien sa mission de rassembler les hommes de Dieu sous son commandement, et Paul de préciser que Dieu a soumis toutes choses à Jésus, SAUF lui-même! Dieu n'est donc bien évidemment pas soumis à Jésus.

 

Je vous invite à relire ce passage 2/3 fois pour bien en comprendre toutes les subtilités

 

_Et pour finir

L'apôtre Paul a écrit plus de lettres que n'importe quel autre apôtre, et pour cause, n'étant pas marié et n'ayant pas d'enfant, sa seule occupation était d'aller d'une ville à une autre pour répandre "la bonne Nouvelle de Christ" aux "juifs exilés" et aux nations (et Paul, pour vivre, montait des tentes, c'était son métier, il ne voulait pas vivre à la charge de ses frères)

Il a écrit ces lettres du vivant des autres apôtres, puisqu'il a commencé à écrire en l'an 50 (lettre aux galates) et a écrit sa dernière lettre en l'an 65 (dernière lettre à Timothée). Toutes les lettres écrites par un apôtre étaient systématiquement copiées et envoyées aux villes voisines. Donc, si les nombreuses lettres de Paul avaient posé le moindre problème de part leur contenu, les 12 apôtres ayant connu Jésus en tant qu'homme n'auraient pas manqué de publier des démentis et de lancer des campagnes de désinformation par rapport à Paul. Or cela n'a jamais été le cas, aucune lettre de Paul n'a jamais fait scandale et Paul a été considéré jusqu'à sa mort comme un frère fidèle aux écrits soigneusement recopiés et distribués comme étant des écrits d'inspiration divine.

En outre, Paul ne voyageait jamais seul, et il n'écrivait pas ses lettres lui-même (surtout en fin de vie, Paul avait des problèmes d'yeux, on pense qu'il est mort aveugle ou presque) , il les dictait à un frère qui le suivait (Luc par exemple, qui a voyagé longuement avec Paul et a écrit ensuite le Livre des Actes_la 2e Lettre aux Corinthiens commence par "Paul, apôtre de Christ (...) et Timothée notre frère", car Timothée a longuement suivi Paul_ dans la Lettre aux Ephésiens Paul mentionne qu'il est avec Tychique)

On ne peut donc en aucun cas distinguer Paul ou ses écrits du reste des apôtres et de leurs écrits.

 

 

www.jw.org

L'homosexualité dans les Ecritures Grecques Chrétiennes

L'astrologie dans la bible

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires