Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 18:01

Comme nous le savons tous, les 4 évangiles, qui rapportent la vie et les dires de Jésus, ne font pas mentions directes de l'homosexualité. Pourtant, Jésus c'est exprimé au sujet de l'homosexualité. Par le moyen de l'apôtre Paul. Car comme l'a rappelé Paul, "Si quelqu’un pense être prophète ou pense avoir un don de l’esprit, qu’il reconnaisse les choses que je vous écris, parce qu’elles sont le commandement du Seigneur." 1Corinthiens 14:37. Et c'est bien ainsi que les congrégations prenaient les lettres de Paul (et des autres apôtres, Jean ayant écrit en 1Jean 4:6 "Nous venons de Dieu. Celui qui parvient à connaître Dieu nous écoute ; celui qui ne vient pas de Dieu ne nous écoute pas. Voilà comment nous notons la parole inspirée de la vérité et la parole inspirée de l’erreur."), Apôtre fondateur de moultes congrégations chrétiennes. Ses lettres n'étaient pas perçues comme des avis personnels, mais bien comme des "commandements du Seigneur" lui-même. D'ailleurs, jamais aucun apôtre n'a repris Paul pour ses lettres. Jamais les anciens de Jérusalem n'ont publié de démentis aux lettres de Paul, sur aucun verset. Et Dieu a bien gardé soigneusement les lettres de Paul aux congrégations pour les consigner dans Sa Parole, la Bible. En outre, s'il y'a eu débat sur la circoncision, il n'y a jamais eu débat ni sur le statut d'apôtre de Paul ni sur l'homosexualité. Ce que Paul a écrit de l'homosexualité était donc su de tous, tout à fait admis et pas le moins du monde contesté.

Or, qu'à dit le Seigneur aux congrégations au moyen de Paul ?

 

Romains 1:24-32 "C’est pourquoi Dieu les a livrés, selon les désirs de leur cœur, à l’impureté (nous reviendrons plus tard sur ce terme d'impureté), pour que leurs corps soient déshonorés chez eux, (...) Voilà pourquoi Dieu les a livrés à des désirs sexuels honteux, car leurs femelles ont changé l’usage naturel de leur corps en celui contre nature ; et pareillement les mâles aussi ont laissé l’usage naturel de la femelle et se sont enflammés dans leur passion les uns pour les autres, mâles avec mâles, faisant ce qui est obscène et recevant en eux-mêmes le plein salaire que méritait leur égarement.  Et comme ils n’ont pas jugé bon de posséder Dieu dans la connaissance exacte, Dieu les a livrés à une mentalité désapprouvée, pour faire des choses qui ne conviennent pas, (...). Quoique ceux-là connaissent très bien le juste décret de Dieu — que ceux qui pratiquent de telles choses méritent la mort —, non seulement ils continuent à les faire, mais encore ils approuvent ceux qui les pratiquent."

     L'Apôtre Paul écrit donc aux chrétiens de Rome, entourés de pratiques sexuelles diverses, qu'il ne leur est pas permis d'être homosexuels, il parle "d'impureté, d'oscènité, d'égarement, de mentalité désapprouvée, de choses qui ne conviennent pas." Termes forts qui ne prètent ni à interprétations, ni à discussions.

Au sujet de l'impureté, Paul écrira en Ephésiens 5:3-6 "Que fornication  (toute pratique sexuelle désapprouvée) et impureté sous toutes ses formes ou avidité ne soient même pas mentionnées parmi vous, comme il convient à des saints ;  ni conduite honteuse, ni propos stupides, ni plaisanteries obscènes — choses qui ne sont pas convenables —, mais plutôt l’action de grâces.  Car cela vous le savez, le reconnaissant vous-mêmes, qu’aucun fornicateur, ou impur, ou avide — c’est-à-dire un idolâtre — n’a d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Que personne ne vous trompe par de vaines paroles, car c’est à cause des choses mentionnées plus haut que la colère de Dieu vient sur les fils de la désobéissance"

 La colère de Dieu vient "sur les fils de la désobéissance" à cause de la fornication (qui englobe les relations sexuelles hors mariage, l'adultère, l'homosexualité, la bestialité) et de l'impureté, et Paul d'insister : un fornicateur ou un impur n'a pas sa place dans le Royaume de Dieu, chose que Paul écrit encore dans sa 1ere lettre aux Corinthiens 6:9-10 "Comment ! Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu ? Ne vous égarez pas. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni hommes qu’on entretient à des fins contre nature, ni hommes qui couchent avec des hommes,  ni voleurs, ni gens avides, ni ivrognes, ni insulteurs, ni extorqueurs n’hériteront du royaume de Dieu."  Paul est clair et se répète : un homme qui couche avec un homme n'hérite pas du royaume de Dieu.

Au verset 11, Paul ajoute une chose importante : AVANT d'être baptisés, certains frères du 1er siècle avaient des pratiques homosexuelles ! 1Corinthiens 6:11 "Et pourtant c’est là ce qu’étaient certains d’entre vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été déclarés justes au nom de notre Seigneur Jésus Christ et avec l’esprit de notre Dieu." Ces chrétiens ETAIENT homosexuels, ils ne l'étaient plus et étaient considérés comme "lavés, purifiés, sanctifiés, déclarés justes".  Paul explique les choses plus précisément en Ephésiens 4:19-24. "Ayant perdu tout sens moral, ils se sont livrés au dérèglement pour pratiquer avec avidité l’impureté sous toutes ses formes. Mais vous n’avez pas appris que le Christ est ainsi, pourvu, bien sûr, que vous l’ayez entendu et que vous ayez été enseignés par son moyen, tout comme la vérité est en Jésus, à savoir que vous devez rejeter la vieille personnalité qui correspond à votre conduite passée et qui se corrompt selon ses désirs trompeurs ; mais que vous devez être renouvelés dans la force qui anime votre intelligence et revêtir la personnalité nouvelle qui a été créée selon la volonté de Dieu dans une justice et une fidélité vraies." Pour devenir chrétiens, ces frères homosexuels du 1er siècle à qui Paul écrit ont du "rejeter leur vieille personnalité" et leurs "désirs trompeurs" et "revêtir une personnalité nouvelle", la personnalité chrétienne, celle qui ne tolère pas l'impureté, comme l'a écrit Paul en 1Thessaloniciens 4:7 "Car Dieu nous a appelés, non pas pour tolérer l’impureté, mais au sujet de la sanctification"

 

A noter ce fait important : dans la Bible toute entière, l'homosexualité est considérée comme un péché, au même titre que le fait de tromper sa femme/son mari ou d'avoir des relations sexuelles hors mariage (pratiques que la Bible appelle "fornication")

Ainsi donc, quiconque trompe son conjoint est coupable devant Dieu autant qu'une personne pratiquant l'homosexualité, ni plus, ni moins, comme vous pouvez le vérifer dans les versets précédemment cités, que je vous invite à relire, l'impureté étant souvent citée avec la fornication.

 

www.watchtower.org

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ririe - dans Et Dieu dans tout ça ?