Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 20:28

Article qui est donc la suite de :  Christophe Barbier, l'homme qui pose des questions

 

@_maybe_maybe_ m'a demandé si j'avais trouvé d'autres choses à dire sur ce bon Christophe, eh bien oui, une ou deux. Et comme j'aime bien mon premier article et qu'il est déjà fort long, je m'en vais vous les exposer ici :

 

il ne tweete, pas il sms

Je ne vous cache pas que des fois, votre manque d'observation m'afflige un peu :D

Et donc, oui, moi aussi j'ai regardé les soirées électorales, et comme vous j'ai bien vu ses pitits doigts s'agiter frénétiquement sur son Blackberry (oui, c'est un Blackberry). Et je vous ai lu lui tweeter "vous tweetez pendant les émissions?" ... ... Et pas un pour se dire que s'il tweetait, on verrait apparaître...des tweets (et oui)◔_◔

Et donc non, il ne tweete pas, vous voyez bien ! Il ne reste donc qu'une option : il envoie des SMS braves gens.

Ce qui est logique du reste : Y'a l'Express à gérer et en période électorale, ça doit être l'hystérie collective dans ce genre de mag politique.

 

Pareil pendant C'est Dans L'Air (cela dit, une fois il a effectivement tweeté pendant l'émission, y'en a un qui, du coup, a sorti que ce n'était pas du direct : ben si Nunuche! Un tweet envoyé d'un Blackberry, c'est bien du direct! )

Mais je vous l'accorde, vous avez raison, pendant C'est Dans L'Air, vu les mouvements de son pouce sur son écran, je dirais qu'il suit le hashtag de l'émission.

 

Du reste, je me suis amusée à observer que lorsqu'il va polémiquer avec Darmon (de droite si vous en doutez) sur Europe1, Darmon vient avec moultes feuilles griffonnées, et Christophe avec...son blackberry eh eh eh.

Et ça envoit des SMS à tout va pendant que Darmon étudie son affaire :D c'est mimi hein :D !

http://img15.hostingpics.net/pics/597678barbiersms.png

 

Chose évidente que je précise quand même: Christophe à 2 portables (ben oui, un de fonction et un perso) et donc, sachez qu'il tweete souvent d'un Blackberry, ce doit être son pro (à cause des forfaits pros applicables....aux Blackberrys) par contre, il en a un a écran tactile (je soupçonne un samsung), ce que je sais parce que des fois, sur certaines vidéos de C'Est Dans L'air, il gratouille son écran 

 

Je fais ce que je dis

Ces 3 dernières nuits j'ai avalé ses éditos Express sur 9 mois (pour un article à venir) il en est ressorti un truc étonnant, et là je tiens à dire que c'est une qualité rare dans la race humaine : l'enfant Christophe fait ce qu'il dit !

Ah beh ça, moi, ça me laisse assise :D

Explications :

Vous aurez sûrement observé (oui, bon, d'accord, c'est pas grave, je m'en suis rendue compte pour vous), que bébé Christophe frétille comme un poisson hors de l'eau depuis que la gauche est passée.

Si, j'vous jure, on dirait un gamin avec un nouveau jouet.

N'en prenez pas ombrage braves gens, il n'est pas socialiste, mais il n'a pas vu la gauche au pouvoir depuis perpet', alors disons qu'outre qu'il est content de voir la droite dans l'opposition, il a effectivement un nouveau jouet entre les mains.

Ce qui nous amène à l'édito du 21 Mars 2012 "Le vainqueur aura peu de temps pour engager les changements nécessaires; S'il le fait, L'Express le soutiendra. Sinon..."

Le nouveau jouet déçoit déjà. Comme il l'a dit il l'a fait (et il est même en plein dedans), il avale François Normal Ier Hollande à la moindre occasion (et Dieu sait qu'il en a)

Et donc, vu que ça ne va pas assez vite à son goût, on voit fleurir les éditos meurtriers (genre L'hippoprésident du 18/07/2012, qu'on sentait un peu venir depuis La Poule Socialiste et l'Oeuf de Croissance du 20/06/12), et les petites phrases assassines qui pullulent dans les éditos vidéos ou les C'est Dans L'air.

 

C'est le trait de caractère que je lui ai trouvé et que j'aime le plus chez lui.

 

D'ailleurs, j'en profite pour émettre un avis de tempête sur le gouvernement. Ce qui me le fait dire ? L'interview de Stephane Le Foll pour Itélé ce matin même (Jeudi 23 Aout 2012, donc).

Regardez bien ce qui va suivre. Là, Christophe demande à ce Mr Le Foll ce que le gouvernement compte faire pour les employés du groupe Doux.


 

Vous avez vu la même chose que moi ? D'abord il le supplie (mains jointes et balancement du corps vers l'avant) et ensuite, voyez la toute dernière image, cette exaspération !!

Mon dieu mon Dieu, ça va péter :D

Un jour je vous ferais la vidéo du Ça Se Dispute du 02/07/12, contre Zemmour, vous verrez, cette vidéo, c'est de la gourmandise, que du bonheur.

 

Finira-t-il par faire de la politique, pour de vrai ?

non.

"ouai mais t'es pas devin ouaicheuh"

Non. Mais à partir de 2/3 observations simples, on peut tous établir des probabilités.


observations :

_son père était maire

_il adore la politique

_il est très critique envers la politique en général, les hommes politiques en particuliers (et même des fois, je dirais qu'il est ouvertement blasé, mais bon...)

_il a un certain âge (voir même un âge certain :D)

_un bon tiers de sa vie est consacrée au théâtre

 

"eh beh oui, et alors"

Et alors, la politique, ce n'est pas un métier, ça ne s'apprend pas à l'école, c'est une VOCATION.

Les vocations, ça se manifeste assez vite chez une personne.

S'il avait du faire de la politique, il aurait une carte de tel parti depuis ses 20 ans et il serait militant, à 45 ans il serait secrétaire de ceci ou porte-parole de cela. Vous en connaissez beaucoup, vous, des gens qui se lancent en politique active à 45 ans (bon, y'a Maïtre Collard, mais ça reste une exception, ça en fait pas 1 sur 100 !) ?

Lui, la politique, il a choisi d'en faire à sa façon : par le journalisme.

Techniquement, il en fait : il expose et discute son avis en long/large/travers/3D, s'oppose ou encourage, fait moultes suggestions.


Là-dessus, s'il se lance en politique active, il peut oublier tout net le théâtre. Et là, à priori, ça ne va pas être possible.

 

Là où repose le requin se cache le tyran

 

Comme expliqué dans mon 1er article, Christophe Barbier, c'est un Winnie l'Ourson, doublé d'un requin. J'ajoute ascendant Tyran dans son "signe astrologique selon moi" :D

Explications :

Tyrannie, définition 

"autorité oppressive", "gouvernement autoritaire qui ne se soucie pas des libertés individuelles"

Vous ne voyez pas le rapport avec Christophe ? Vous l'avez mal lu.

Christophe Barbier a parfois des idées (d'accord, il a toujours plein d'idées), et il a un côté capricieux qui fait qu'il n'a rien contre vous les imposer, de force.

Exemple : Christophe trouve que ne pas voter, c'est pas républicain, c'est pas bien. Donc, il se propose de vous faire voter de force, en incluant dans la loi l'obligation de se déplacer jusqu'au bureaux de vote, quitte à voter blanc.

Edito "La Grande Muette" du 18/04/2012 (examinez bien le choix des mots et les tournures de phrases) "La démocratie nouvelle EXIGE aussi des citoyens une EXEMPLARITE retrouvée...le vote DOIT devenir OBLIGATOIRE" le tout après vous avoir expliqué que les non-votants sont des "citoyens débranchés", vous avoir parlé d'exemplarité et de responsabilités. Quelle autorité !

Donc, puisque l'abstentionniste ne lui semble ni exemplaire ni responsable, il se propose de l'obliger.

Par définition, ma liberté à moi d'être abstentionniste convaincue, ce n'est pas qu'il s'assoit dessus, c'est qu'il veut me la prendre parce que je ne pense pas pareil, parce que je suis pas sur sa longueur d'onde, sommes toutes (c'est le même mécanisme qu'il dénonce concernant l'homosexualité : je ne comprends pas donc je n'admets pas donc j'oblige ou j'interdis)

 

Dictionnaire des champs lexicaux

 

Quand on s'appelle Christophe Barbier, que l'on a 140 000 followers sur Twitter, que l'on fait tous les jours des vidéos qui sont lues, quoi... 50 000, 70 000 fois ? Qu'on sort d'une école de communication, et que l'on a une excellente maîtrise de la langue française, on sait 1 : que l'on est influent, 2 : que le choix des mots, ce n'est pas important, c'est vital.

Et donc, quand il vous dit ou vous écrit "il faut que", il sait très bien ce qu'il fait. "Il faut que", ce n'est pas "il faudrait peut-être envisager", "suggérons au gouvernement que", "nous devrions peut-être penser à". Non, non, "il faut que", ce n'est pas une idée ou une suggestion, c'est... un ordre, une obligation, un devoir (et aussi une accusation, puisque cela sous-entend que si vous ne le faites pas, vous êtes, au mieux, irresponsable)

Lisez donc seulement la fin de ses éditos papiers, vous allez voir fleurir des dizaines d'ordres sur le ton le plus impératif. Morceaux choisis :

_"il est temps d'arrêter cette foire aux breloques et d'interdire..." ( 08/08/12)

_"il faut supprimer tout cumul des mandats" (25/07/12)

_"il faut instaurer en France" (18/07/12)

Bref, vous l'aurez compris "il faut", c'est son leitmotiv à lui, sans compter les tournures de phrases et autres emplois de l'impératif (qui, comme son nom l'indique, est impérieux :D).

Si vous êtes d'accord avec lui, c'est très bien, si vous lui tenez tête...ah oui tient, que ce passe-t-il quand on lui tient tête ? Eh bien "il faut" devient "je veux".

Oui, je peux le prouver. Samedi 02/07/2012, Eric Zemmour ne cède ni ne plie, et donc, Christophe "veut"


 

Que demander de mieux, là, j'ai "mais il faut...bien sûr","moi je veux","Je veux"

 

"Il faut" = nécessité impérieuse

"Je veux" = caprice sous-entendant représailles si je n'ai pas.

Et en ce moment, Christophe Barbier n'a pas ce qu'il veut. Il en attendait d'un gouvernement de gauche, il ne l'a pas, ou pas assez vite, ou on renie ce qu'on lui avait promis. Et donc, on est entré dans la phase "représailles" d'un "je veux" qui n'a pas eu.

En même temps, pour les représailles, il avait prévenu :D

 

      SPECULATIONS ECLAIREES

 

Disons qu'à force, j'ai des impressions qui ne sont pas démontrables mais qui me semblent suffisament fortes pour être bloguées, dont celle-ci qui est persistente : Je le soupçonne d'être depuis un bon moment d'être, euhm comment dire...pas paillard, mais presque. 

Je ne serais pas surprise qu'il connaisse toutes les versions de la Bourrée Auvergnate ou qu'il chantonne "Le Petit Bonhomme en Mousse" :D , vous voyez c'que j'veux dire ?

Hum...Bon, bien sûr, je ne peux pas démontrer la chose, c'est juste un fort ressenti persistant :)

En même temps, il frétille avec Jolivet, c'est pas le plus délicat du lot hein! :D

Je le sens très "Patrick Sebastien", bon Baffie peut-être pas, mais Bigard surement un peu


 

Si je trouve autre chose, je vous le mets à la suite ;)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sunny Daylight 25/08/2012 21:06

Jeune fille, vous êtes RE-DOU-TA-BLE
Je suis presque convaincu.
Votre parallèlisme avec ses positions vis-à-vis de l'homosexualité sont effectivement légitimes.
Je dirais que vous êtes un genre de fan sublimée : fan, oui, mais critique et pertinente. Et originale. Je comprends qu'il vous suive sur Twitter, il ne doit pas en voir tous les jours, des gens
qui l'examine de si près tout en ayant un certain recul.
Et là-dessus vous avez le bon goût d'être drôle.
Bravo.