Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 18:21

Je suis désolée de briser le coeur de millions de fans pour qui Tom hiddleston = Loki, mais, et c'est plutôt rassurant quelque part, Tom Hiddleston est une réplique émotionnelle presque parfaite de Dr Who.

Cela dit, dormez tranquilles, il y'a aussi du Loki chez ce bon Tom (si si, je vous jure)

J'ai entendu je ne sais plus qui expliquer que Sherlock Holmes et Dr Who sont aussi opposés émotionnellement qu'il est possible de l'être : l'un réprime et nie tout sentiment, l'autre est un amoureux permanent chronique. Tom Hiddleston est un grand amoureux permanent chronique (en psychologie, on dira, sans connotation péjorative, que c'est un jouisseur ou un profiteur)

 

Dr Who

Pour ceux qui regardent la série, vous aurez sans doute remarqué, surtout pour la période David Tennant, que le Dr est un être lumineux et fantasque, enclin à se réjouir de tout tout de suite, partant pour tout et n'importe quoi, et ne pardonnant pas facilement l'erreur.

Et bien je regardais les vidéos d'interviews de tom, et j'ai commencé à me demander qui était cet homme souriant et joyeux, et puis j'ai réaliser que je le regardais depuis plus de 3h ! 

Trouvant le côté hypnotique du bonhomme des plus intéressant, j'ai fait ce que je fais dans ces cas là : j'ai coupé le son (y'a pas plus trompeurs que les mots), et je l'ai regardé, juste regardé.

Et j'ai vu Dr Who.

Tom est un être lumineux et fantasque, dans le sens où tout son corps véhicule des émotions positives : si vous coupez le son, vous le voyez rire et sourire et s'agiter pour illustrer ses dires. Je dirais, dans ce sens, qu'il est "solaire".

Et c'est trés important, vu que c'est là l'explication par excellence de la vague de fanatisme qu'il suscite : quand vous voyez quelqu'un sourire, par mimétisme, vous souriez. Quand vous entendez quelqu'un rire, première réaction : vous riez...Tout notre être est fait ainsi : un bébé sourit à celui qui lui sourit, il pleure s'il entends un autre bébé pleurer.

Un sourire, ce n'est as seulement la bouche, c'est aussi les yeux, et Tom sourit de tout son visage, il ne grimace pas, il  sourit et il rit. Par mimétisme, quand on le regarde, on en fait autant.

Le sourire et le rire ont une incidence directe sur notre rythme cardiaque et notre humeur : Vous regardez les interviews de Tom, vous souriez avec lui, vous riez avec lui, votre rythme cardiaque change, votre coeur bat plus vite , et voilà comment il vous ensorcelle l'air de rien et sans le vouloir d'ailleurs.

illustration : regardez bien ses yeux

tom-hiddleston-23.jpg

"oui et alors?" 

Et alors il a les pupilles dilatées.

Autrefois, plus sembler plus belles, les femmes se dilataient les pupilles en se frottant les yeux à la Belladone (ce fût une hécatombe, vu que la Belladone sécrète du poison)

Les yeux sont effectivement le miroir de l'âme, une pupille qui se dilate montre une émotion, ce n'est pas contrôlable, ce n'est pas discutable. Et lui vous montre la sincérité de son émotion immortalisée en souriant bien franchement et en vous exposant 2 belles pupilles bien dilatées, ce que vos yeux perçoivent très bien et traduisent tout de suite par un sentiment de sympathie qui peut éventuellement se traduire par un sourire béat en retour (et vous savez que vous avez ressenti du plaisir à regarder cette image, voire même que vous avez effectivement sourit bêtement à votre écran)

Et pour en rajouter, son oeil gauche (à notre droite donc) est plus grand que le droit sur cette image, parce qu'il vous tends le côté gauche de son visage, or c'est le côté gauche d'un visage qui reflète les sentiments ( l'oeil droit montre l'attention, l'intellect).

Nous avons tous regardé cette photo avec notre oeil gauche, l'oeil gauche regarde instinctivement l'oeil gauche de notre interlocuteur (qui se trouve à droite sur l'image, vous suivez ? :D)

Et notre oeil gauche a vu la pupille bien dilatée de Tom, il en a déduit que le sourire était réel et franc, l'émotion n'est pas feinte, le plaisir de Tom sur cette image est réel.

 

 Autre exemple concret et parlant, comme tout le monde ou presque, je regarde Benedict Cumberbatch et Tom, je médite sur lequel j'aime le mieux.

Ne pouvant les départager, je trouve des interviews d'eux ensemble, je suis ravie, je coupe le son, histoire de ne pas me faire avoir par la voix grave de l'un et le rire de l'autre.

Qu'est-ce que je vois : Benedict, très classe, très beau, très tout, et Tom, plus décontracté, plus...émotionnellement impliqué .

Tom, lorsqu'il parle, s'anime complètement, tout son corps vit ce qu'il dit, et même lorsque Benedict parle, Tom se tourne tout à fait vers lui pour le regarder parler. Comme c'est là une posture inconfortable et inhabituelle, pendant que Ben parle, d'instinct, votre regard est attiré par Tom. benedict lui aussi écoute Tom attentivement, mais, il va faire comme 90% de la population ferait à sa place : plutôt que de se tourner, il fixe le sol.

Je recommande très vivement cette interview à tous, coupez le son et regardez, qu'est-ce qui ressort lorsqu'on les regarde ? un Benedict bien droit, bien sympathique et bien éduqué, et un  Tom qui bouge tout le temps, sourit plus franchement, rigole plus ouvertement : il est plus vivant, plus chaleureux, plus animé et donc, plus sympathique.

Et on ne le quitte pas des yeux parce que, de son côté, il y'a toujours quelque chose à regarder : il bouge.

Benedict, bien élevé, bien poli, plus renfermé, bouge nettement moins, notamment lorsqu'il parle.

Regardez bien, vers la 4ème minute : tom parle, vous le regardez puisqu'il bouge et que Ben, bien sage, n'a rien à montrer, il l'écoute en regardant le sol : il ne se passe rien de son côté qui puisse attirer votre attention.

Et tout cela est bien sympathique et tout cela montre que notre Tom est un grand passionné anxieux.

Et oui, toutes ces émotions qu'il fait ressortir par tout son corps, c'est aussi et surtout une forme d'anxiété et de bouillonnement intérieur : les mots ne suffisent pas, donc je gesticule, je cherche à bien me faire comprendre ou à vous convaincre, donc, j'appuie mes dires par des gestes.

 

Et pour finir de vous mettre dans sa poche émotionnellement, ce bon Tom a plus d'une bonne technique : la première, et elle est très efficace : sa bouche

Et oui, sa bouche.

Regardez n'importe quelle vidéo, coupez le son et voyez par vous-même qu'il n'a de cesse de se lècher les lèvres, ce qui est, disons-le poliment, un signe charnel sans équivoque. Imaginez, mesdames, qu'il vous regarde en se lèchant les lèvres de cette façon, vous en pensez quoi ?

Oui, c'est très subjectif, sexuellement, une bouche que l'on se lèche...

Ainsi, si on lui coupe la parole, il ravale les mots qu'il allait prononcer, et donc son appétit d'explications, en s'avalant la lèvre supérieure, et il le fait presque tout le temps.

Vous lui posez une question, premier reflexe de réfléction : se mordre la lèvre inférieure.

Bref : Tom hiddleston déchaîne les foules parce qu'il affole votre coeur avec son sourire franc et vos hormones avec ses mimiques de bouche, que votre inconscient perçoit très bien :D

Un peu comme lorsqu'il passe sa main sur son cou ou le haut de son torse , oui, c'est nerveux, mais c'est surtout terriblement subjectif : quand ce Mr est nerveux, il...se caresse le cou, avec sa main droite, il entre dans sa chemise... (oui, je sais, c'est sexuel tout ça, en fait : oui. Mais c'est inconscient.)

Coupez le son et regardez-moi ça un petit peu...

 

Et là, vous n'avez qu'une envie, vous jeter dessus et l'avaler.

En gros : il a une façon très charnelle d'extérioriser son plaisir et sa nervosité (sourire beaucoup et rire beaucoup, c'est aussi nerveux voyez-vous), et cela parle à notre inconscient et déchaîne les foules.

 

Autre façon de paraître bien sympathique : donner une impression rassurante de franchise, et donc, appuyer ses dires avec des gestes, s'asseoir jambes bien écartées pour donner un ressenti de décontraction.

 

 

Finallement, on pourrait avoir l'idée d'un grand expansif extraverti : ne vous y trompez pas, ce qui rends Tom nerveux, ce sont les questions personnelles, ce que j'ai découvert un remettant le son, je me demandais pourquoi tout à coup il se passait la main dans les cheveux, se tripotait partout : on lui posait des questions sur lui-même, et ça, bien poliment mais quand même, il n'aime pas, ça le rend nerveux et nettement moins expansif.

Ce qui nous amène à une partie moins lumineuse et moins visible de ce brave Tom : son petit côté "Loki"

 

Loki

 Et donc, les gens de s'étonner tout ébahis qu'un gars aussi "adorable" et "solaire" puisse finir en Loki.

Oui, mais le hasard n'a pas été si hasardeux, en fait.

Notre adorable peluche souriante a quand même un dark side évident : voilà un anglais venu tout droit du théatre, et le théatre en angleterre, ce n'est pas Molière, c'est Shakespeare : conspirations, meurtres et sang.

Et notre bon Tom a un goût certain pour les rôles de pouvoir : Kennedy, Loki, Henry V, captain Nichols, captain Jack randles...vous l'avez déjà vu jouer dans un rôle marrant, loufoque, drôle, ou même juste jouer le gentil :D ?

Nan, l'enfant Tom, tout sourire, aime les mauvais rôles, les rôles compliqués qui lui font plisser le front.

"et alors?"

Et alors, même le meilleur acteur du monde, et Tom lui-même l'admet, pour jouer un rôle, aussi loin de lui soit-il, doit trouver en lui-même une base pour l'interpréter.

Et c'est ainsi qu'il a donner à Loki son plaisir charnel bien visible dont je vous parlais plus haut : Loki aime à l'extase l'idée de reignier sur quoi que ce soit (quand il demande aux humains de s'agenouiller, quand son armée arrive et qu'il se pare de ses beaux habits de dieu sur la tour Stark). Cette extase que vous voyez sur le visage de Loki existe aussi sur le visage de Tom (sensiblement dans les mêmes circonstances : Loki quand il arrive enfin à ses fins, Tom quand il fait des interviews en mode superstar internationale, et que donc, il est parvenu à ses fins à lui)

vous me direz : les motivations de l'un ne sont pas celle de l'autre : si, les moyens de parvenir à ces fins sont différentes (dieu merci :D), mais l'une des motivations principale est la même : être aimé.

 

En outre, Loki, à la base, est the God Of Mischief : le dieu de la malice. Ce n'est pas Satan.

C'est quelqu'un qui aime les farces (bonnes ou pas), les costumes, les tours de magie, les déguisement, la tromperie, et qui, avec son intelligence, arrive à tromper les gens, à les amener là où il veut, à les inciter à faire ce qu'ils ne feraient pas (voir Thor où on dit de Loki qu'il a une langue de serpent)...Et notre Tom, qui est acteur quand même ( si vous voyez le goût qu'il faut pour les costumes, déguisement et autre), aime les blagues, les imitations, tout ça, tout ça : il est intelligent et farceur, et donc, malicieux, par définition.

En outre, être acteur, c'est être manipulateur (toute proportion gardée biensûr) : pour les besoins de la caméra, il faut faire croire aux gens que l'on est qui l'on n'est pas, il faut faire croire à une histoire qui n'est pas, il faut leur transmettre un point de vue.

 

Et pour finir, Loki a un grave problème affectif lié à ses parents. Eh bien Tom aussi.

Loki aime désespérément des parents qui lui ont appris toute sa vie à haïr les Géants du Froid, c'est à dire à se haïr lui-même.

Tom, lui, a vu ses parents divorcer dans son adolescence, avec toutes les conséquences émotionnelles et affectives que ces choses peuvent avoir sur quelqu'un de très sensible et entouré essentiellement par des femmes (sa mère et ses 2 soeurs, donc).

D'où le fait qu'il ait tout de suite compris la souffrance, l'impuissance, la frustration de Loki face à ses parents : pour interpréter le Loki de Thor, il a été chercher en lui-même, et pas très loin.

Cette fracture affective se retrouve dans les choix de rôle de Tom, dans le fait qu'il n'aime pas parler de lui directement (il vous parlera de tel film pendant des heures, de tel acteur, de tel réalisateur, de son rôle dedans, de tout ce que vous voulez : il vous noie dans un flot de paroles qui ne vous révèlent pour ainsi dire rien de lui-même directement, il est très fort sur ce point) et...dans son écriture.

Ce qui est bien, avec son écriture, c'est qu'elle met fin tout net à la polémique plus ou moins existante sur certaines vidéos youtube quand à sa sexualité, je puis vous assurer que l'enfant n'est pas gay du tout. Ou alors il l'a caché jusqu'au fin fond de son écriture, ce qui n'est pas possible :D 

Vraiment, il ne serait même que bi que j'en resterai assise.

illustration :

hidleston-ecriture-grand.jpg

 

ca ne vous parle pas?

 

bougez pas, je vous explique .

 

 

      Si les gens savaient tout ce que l'on peut savoir d'eux via leur écriture, ils n'écriraient pas.

      La bonne nouvelle, c'est que Tom ne sait pas, et donc, il a gentiment laissé son écriture traner partout sur le net¨, ça m'arrange bien je dois dire.

      Quand j'ai commencé la graphologie, j'ai découvert que les gens n'aiment pas du tout qu'on leur raconte toute leur vie en regardant leur écriture, j'ai un ami qui m'a sorti que c'était un "viol mental" : il n'a pas tord.

      Comme ce cher Tom ne m'a rien fait, je vais tacher ne pas aller trop loin dans l'analyse, en restant bien superficiel, tout le monde sera content.

 

 

En premier lieu, son écriture montre quelqu'un d'intelligent, d'enthousiaste et de joyeux, de sensuel, d'indépendant, de créatif (mais ayant besoin des autres pour donnner une direction harmonieuse à sa création et l'aider à être constant dans ses efforts.), de curieux, et de nature inquiète, ayant besoin d'encouragements affectifs, d'être entouré, mais ayant aussi besoin de phases de solitude pour se recentrer. Bonne capacités d'adaptation, agilité intellectuelle, il semble être assez facile à vivre.

 

Je pense pouvoir dire sans me tromper qu'il est plus proche de sa mère que de son père (oui, on voit ces choses là dans une écriture, oui)

 

      Il y'a chez Tom un problème d'harmonie interne : si le coeur s'élance avec enthousiasme et naïveté, son esprit le rappelle à l'ordre constament, ce qui crée sans cesse une fracture, une dualité : il veut être proche des gens, être aimé, être accessible, mais il veut aussi garder une certaine distance, je vous laisse imaginer son dilemme :D.

 

Il n'en reste pas moins que Tom est très sensible et très affectueux.

 

Et très anxieux. Je vous parie qu'il se bouffe frénétiquement les ongles.

 

Sinon, je ne voudrais pas être négative mais, ne vous attendez pas trop à le voir rester bien longtemps avec la même fille, si vous voyez ce que je veux dire , euhm euhm. Disons qu'il a, ehm, une certaine instabilité quoi :D

 

Cela dit, son écriture montre  une affirmation de soi et une certaine autorité : ce n'est clairement pas quelqu'un qui se laisse faire, il est probablement assez réactif/impulsif dans son genre, et il ne manque pas de volonté.

 

Là-dessus, comme on dit chez nous " faut se méfier de l'eau qui dort", oui eh bien méfiez-vous de cette eau là, l'enfant Tom doit avoir des colères rares mais plutôt du genre tsunami.

 

"Et s'il lisait ton article?"

Je crois qu'il trouvait ça amusant et intéressant, sans compter que j'ai probablement fait des erreurs, mais j'ai du tomber juste un certain nombre de fois aussi :)

Partager cet article

Repost 0
Published by ririe - dans tom hiddleston
commenter cet article

commentaires

Julie 08/01/2014 14:02

Ha ha ha! Je ne doute pas qu'il y ait de mauvaises choses à dire sur Cumberbatch : il est Cancer! Manipulateur, contrôlant, froid, méprisant... Il n'y a qu'à voir comment il est en entrevue!
Peut-être que vos conclusions sont différentes! J'aimerais bien les connaître, n'ayant aucune sympathie particulière pour Cumby...

Julie 31/12/2013 03:33

C'est très intéressant! Je me disais justement que Tom devrait être très intéressant à "analyser", tant il est expressif! Personnellement, je m'intéresse plus à l'astrologie, mais j'ai vu dans
votre analyse graphologique des conclusions auxquelles j'étais moi-même arrivée! Ah, savoir si nos théories ont du vrai, ça serait super, hein?

ririe 08/01/2014 12:40



je ne doute pas de la graphologie, c'est une science qui a plusieurs siècles, en outre, jai testé sur tous mes proches, ils sont traumatisés :D 


Je l'aime bien Tom, il est sympathique, visiblement. 


Bon maintenant, j'ai beaaaaucoup de demandes concernant Benedict Cumberbatch, euhm...ça ne va pas être possible, il y'a plus de "mauvaises" choses à en dire
:)


Dommage, je l'aime beaucoup en tant qu'acteur, et donc, j'aurais bien voulu.